Sur le radar: Bloody Panda « Pheromone »

Avec son premier disque, Pheromone (2007), Bloody Panda démontre son originalité: nom particulier, titre d’album inhabituel, pochette évocatrice, paroles en anglais et en japonais. De plus, le groupe new-yorkais joue une musique innovatrice, difficile à catégoriser, mais qui ressemble à ce que donnerait une improbable rencontre entre un groupe de funeral doom à la Thergothon et la diva d’avant-garde Diamanda Galás

À prime abord, cette rencontre semble incongrue, mais à force d’écouter l’album, elle finit par faire du sens. Pheromone ne peut être écouté qu’une seule fois, ou même que quatre ou cinq fois. Il nécessite plusieurs écoutes avant de livrer ses richesses. Avec quatre pièces (Untitled, Coma, Fever et Ice) pour quarante minutes, il peut sembler court. Mais il est dense. Plus on se dirige vers le milieu du disque, plus on est aspiré dans la splendeur sédative de la musique. On ne l’entend plus: elle nous absorbe. La marque de tout bon album doom.

Pheromone dégage beaucoup de personnalité, surtout grâce à la voix de Yoshiko Ohara. Le genre de voix qu’on aime ou qu’on déteste. Entre cris et chants, elle dégage de la souffrance, de l’angoisse avec une puissance et une conviction qu’un growler ne saurait exprimer. Le tout sur une musique pesante, lente, parfois même léthargique, qui écrase l’auditeur avec sa charge de désespoir.

Je surveillerai avec intérêt la prochaine parution de Bloody Panda: avec un premier disque aussi mature que Pheromone, il ne peut que progresser vers des territoires inconnus. Pour le plus grand plaisir des mélomanes curieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :