Le jour qui ne devait jamais arriver est arrivé

J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, mais cette fois, c’est vrai: Chinese Democracy de Guns N’Roses sort officiellement aujourd’hui. Incroyable, quand on y pense. Quelle histoire rockambolesque. J’en ai déjà abondamment discuté, alors je n’entrerai pas dans les détails. Cependant, cette situation m’amène à aborder un autre sujet.

Les critiques de Chinese Democracy que j’ai lues jusqu’à présent sont assez mitigées. C’était prévisible. Quand l’engouement autour d’un disque devient aussi énorme, surtout s’il fait suite à des classiques qui ont marqué un genre musical, il est pratiquement certain qu’il décevra un grand nombre de personnes. Le passé fait souvent une telle ombre au présent que les artistes doivent suffoquer sous la pression. Pourtant, la même oeuvre, si elle était lancée par un nouveau groupe, aurait sans doute de meilleures critiques. Ce doit être très frustrant pour les musiciens. Même s’ils créaient l’album dont ils ont toujours rêvé, il sera, dès sa sortie, écrasé par la réputation des réalisations antérieures. Bien des gens ne l’écouteront pas pour ce qu’il est, ils l’écouteront pour ce qu’ils aimeraient qu’il soit. Et c’est là que la déception s’installe. Les amateurs doivent accepter ce fait: non, il n’y aura pas de Master Of Puppets II. Pas de Reign In Blood II. Pas de Painkiller II.

Bien sûr, c’est parfaitement légitime de préférer les premiers disques d’un groupe. Mais de là à souhaiter qu’il les répète continuellement, il y a un pas à franchir. Un pas que je ne veux franchir. Pourquoi revenir sur ce qui a déjà été fait? Or de nombreux groupes suivent une recette. C’est leur choix. S’ils obtiennent du succès, tant mieux pour eux. J’arrêterai de les écouter si je réalise que leur musique n’éveille plus mon intérêt. Par contre, je n’exigerai pas qu’ils reviennent à un style qui me plaît. Je me contenterai des vieux albums, c’est tout. Les musiciens doivent toujours avoir le dernier mot, peu importe comment ils décident d’orienter leur vision artistique. Ils veulent changer de style? Qu’ils le fassent. Mais qu’ils en assument les conséquences, tant les bonnes que les mauvaises.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :