Plaisir coupable: Social Distortion – « Sex, Love And Rock’N’Roll »

Le punk rock est un genre peu estimé par de nombreux métals. Pourtant, le punk a grandement influencé le développement du thrash métal. Certes, le punk rock est généralement plus joyeux. Mais certains groupes en pratiquent une version plus personnalisée. Comme Social Distortion.

Chacun de ses six disques possède sa propre personnalité, qui reflète l’état d’esprit de l’époque du chanteur, guitariste et leader Mike Ness. J’aurais pu choisir de présenter le tout aussi remarquable Somewhere Between Heaven And Hell (1992), mais j’ai préféré Sex, Love And Rock’N’Roll (2004) en raison du contexte entourant sa parution.

La plume de Ness constitue une des grandes forces de Social Distortion. Ness parle de son passé trouble et des leçons qu’il en a tiré: il a été expulsé de chez ses parents alors qu’il n’avait que quinze ans, il a trempé dans les milieux criminels, il a surmonté une dépendance à l’héroïne, il a effectué plusieurs séjours en prison, il a vu son meilleur ami – et guitariste de Social Distortion – Dennis Dannel mourir d’un arrêt cardiaque à 38 ans, en 2000. Malgré tout, il écrit des paroles pleines d’optimisme, d’espoir, qui dégagent une authenticité émouvante. Rarement un musicien parvient à exprimer des choses aussi personnelles sans tomber dans le misérabilisme. Il raconte le tout avec la maturité d’un homme expérimenté. Ses paroles contiennent beaucoup de sagesse, portée par des mots simples, vrais, mais surtout, percutants. Il pense ce qu’il chante, car il l’a vécu, il l’a souffert et il l’a accepté.

De plus, Ness maîtrise son art. Il utilise des tactiques connues, qu’il puise dans le country, le blues, le rockabilly et le punk, mais sait les entourer de détails qui leur insufflent une nouvelle vie. Il se contente parfois d’y ajouter une bonne dose d’émotions, pour des résultats éclatants, comme le solo d’Angels Wings. Chaque pièce se démarque, même les moins réussies, grâce à des refrains mémorables, des riffs mélodiques et tranchants et des arrangements ciselés. Pour une oeuvre de punk rock, Sex, Love And Rock’N’Roll offre plusieurs couches à découvrir, qui se révèlent davantage à mesure que l’on pénètre dans son univers. Ce talent pour les arrangements distingue Social Distortion de bien de ses contemporains. En outre, la voix nasillarde de Ness convient parfaitement au matériel. Elle accentue ce côté country qui caractérise la musique du groupe et les albums solos de Ness, comme Cheating At Solitaire (1999).

Aussi, l’ordre des dix morceaux varie les ambiances, ce qui maximise leur impact. Les meilleures: l’extraodinaire trio final constituée de la sublime Faithless et ses mélodies épidémiques, la très authentique Live Before You Die et la poignante Angels Wings. Reach For The Sky, Don’t Take Me For Granted et Nickels And Dimes sonnent aussi la charge. Certains refrains, comme celui de Nickels And Dimes, s’incrustent dans la tête dès la première écoute. Les autres prennent plus de temps à y construire leur nid, mais une fois installés, ils ne partiront plus jamais. Les trois dernières pièces valent à elles seules l’achat de Sex, Love And Rock’N’Roll. Souvent, les excellentes chansons se retrouvent au début du disque, avec une ou deux au milieu et une ou deux à la fin. Mais ici, on parle des trois meilleures et elles bouclent l’ensemble. Un choix audacieux, mais diablement efficace. La perfection punk rock, trois fois plutôt qu’une.

Plus lumineux et plus puissant que l’inégal et sombre White Light White Heat White Trash (1996), aussi exubérant mais plus mûr que le country-esque Somewhere Between Heaven And Hell (1992), Sex, Love And Rock’N’ Roll est un classique, l’oeuvre d’un homme qui a vaincu ses démons et qui veut prouver à des jeunes qu’il est possible de triompher des pires difficultés. Un message inspirant, livré par un musicien qui a été en Enfer et qui a réussi à en revenir non seulement vivant, mais plus fort.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :