Une conversation entre Tom Waits et Beck Hansen

Grâce à mon ami Ludo, j’ai eu la chance de lire cette conversation très intéressante — surtout la première partie — entre deux génies de la musique, Tom Waits et Beck Hansen. Je suis complètement vendu à Waits. Je trouve qu’il a la voix masculine parfaite: rauque, graveleuse, aiguisée par les cigarettes sans filtre et les lampées de bourbon cheap, mais aussi sensuelle, puissante, profonde et fragile. De plus, ses textes sont des merveilles, des poèmes splendides et sordides sur l’univers des bars miteux, des alcooliques et individus louches qui y traînent, sur leurs amours toujours déçus et leurs rêves toujours brisés, etc. Et sa musique… du folk au blues au jazz à l’expérimental, Tom Waits n’appartient pas à aucun style: il EST un style. Waits est Waits.

Par contre, je ne suis pas très familier avec l’oeuvre de Beck; j’ai apprécié le peu que j’en ai entendue, mais je n’ai pas accroché. Je reconnais toutefois son inépuisable créativité. Ce n’est juste pas une musique qui me parle. Mais quel plaisir de lire les échanges entre deux musiciens aussi uniques. Un beau délire, parfois ridicule, parfois sublime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :