Pitchfork et la pertinence des palmarès

Article intéressant d’Alain Brunet de Cyberpresse sur le Palmarès des 200 meilleurs albums de la décennie du site Pitchfork, et, par extension, sur les listes, classements et tops de tout genre. Je partage son point de vue. Je crois que les palmarès peuvent avoir une utilité, mais pas d’autorité. Certains commentaires d’internautes amènent aussi de bons points. Deux que j’ai retenus:

« PS: Le rap est présent dans la liste de Pitchfork. Par contre, le métal est quasiment absent des zeroties. Sans vraiment connaître, j’ai l’impression que le métal extrême est le champ qui sera le plus réévalué à la hausse dans les prochaines décennies. »

« Bref, si cette liste avait été intitulée « The top 200 indie rock albums for fashion victims hipsters of the 2000’s », déjà là, ça serait un peu plus juste. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :