Le point de non-retour de Sonata Arctica

Dans cette entrevue, Tony Kakko, le chanteur/claviériste de Sonata Arctica, parle notamment de la dernière création du quintette (The Days Of Grays; 2009) et de sa décision assumée de prendre un virage différent du style qui a fait connaître le groupe. Je n’ai pas aimé Unia (2007), le disque qui a marqué ce virage; je préfère le style plus vif des premiers albums. Donc, je doute fort que ce nouvel opus me plaise. Néanmoins, j’ai toujours cru que les musiciens doivent suivre leur inspiration, quitte à perdre des fans. Alors si c’est la direction que veulent prendre les Finnois, ainsi soit-il. Je réécouterai Ecliptica (1999) ou Winterheart’s Guild (2003) quand j’aurai envie d’une dose de Sonata Arctica.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :