Agoraphobic Nosebleed ou la trame sonore de votre colère

Ce matin, pour mon bon plaisir, j’ai réécouté le 7″ éponyme (1996) d’Agoraphobic Nosebleed: 30 pièces pour 9 minutes 38 secondes de pur grindcore. Je n’ai jamais vu un disque avec autant de pièces pour une si courte durée. Si vous n’étiez pas en colère avant d’écouter ce disque, vous le serez après. Garanti.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :