Noms ridicules – albums: 6 juillet 2010

C’est maintenant au tour des titres d’albums d’être honorés par cette chronique:

Fuck Milk…Got Beer? (1999) – Blood Suckers (ça s’appelle: connaître ses priorités);

Obese Metal (2007) – Drunk as Fuck (chose certaine, c’est un genre de métal qui sonne gras);

Lobster Claw Handjob (2005) – Sikfuk (une idée qui a toutes les apparences d’une imminente catastrophe);

Vomis ta bière et tais-toi (1999) – Beer Vomit (habituellement, ces deux actions sont intimement reliées);

Our Dicks We Raise, Porno We Praise (2003) – Lultus (de la pure poésie, que ce titre);

Chainsaw Lullabies (2007) – Strange Flesh (ah… le doux son de la scie à chaîne);

Goat Fukk Yourself… Again (2008) – Kriegsphilosophie (dans ta face – de chèvre -… encore);

You would love to suck Apator’s cock. He won’t let you do it!!! (1993) – Apator (non seulement le groupe est présomptueux, mais il est plutôt agace, aussi);

M. Patate (2004) – Ultra Vomit (un hommage à M. Patate? C’est touchant);

Thrashin Our Way Into Your Pants (2007) – Mutant Terror (il y a lieu de s’inquiéter, devant une telle intention).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :