Archive pour septembre, 2010

Mes sélections de septembre

Posted in Sélections on septembre 30, 2010 by johnnylebrun666

Le mois de septembre a été « bercé » par les albums suivants:

NeurosisGiven to the Rising (2007);

ZombiCosmos (2004);

Theory in PracticeThe Armageddon Theories (1999);

This Mortal CoilFiligree & Shadow (1986);

Lire la suite

Vinilkosmo

Posted in Portrait on septembre 29, 2010 by johnnylebrun666

L’espéranto est une langue construite créée en 1887 par Ludwik Lejzer Zamenhof, un médecin ophtalmologiste polonais. L’espéranto avait pour but de servir d’outil de communication entre locuteurs de langues différentes. Bien qu’il possède un certain bassin de locuteurs (entre 100 000 et 10 000 000, selon les diverses sources), il reste toutefois un langage peu répandu. Pourtant, il a donné naissance à toute une culture. Ainsi, plusieurs groupes de styles musicaux variés utilisent l’espéranto comme langue d’expression. Avec des résultats parfois très intéressants.

Je vous invite donc à découvrir le site de la compagnie de disques Vinilkosmo, qui regroupe de nombreux musiciens espérantistes de partout dans le monde. Vinilkosmo vous permet d’écouter des pièces, d’en télécharger et même d’acheter des albums. La reprise de Dans l’eau de la claire fontaine de Georges Brassens par Jacques Yvart (En akvo de la klara fonto) vaut particulièrement le détour. Des groupes comme Kore et Persone semblent également dignes d’intérêt. Le site propose différents styles musicaux, alors vous devriez en trouver au moins un qui correspond à vos goûts.

Pseudonymes métal et vrais noms

Posted in Saviez-vous que... on septembre 28, 2010 by johnnylebrun666

Saviez-vous que Shagrath n’est pas le vrai nom du vocaliste et claviériste de Dimmu Borgir? Que King Diamond ne s’appelle pas réellement King Diamond? Ton ironique à part, je trouve étonnant de voir la grande quantité de musiciens qui utilisent un nom de scène. Dans certains styles, comme le black métal, l’usage de pseudonymes fait même partie intégrante de leur imagerie, surtout en Europe. En connaissez-vous beaucoup de musiciens black métal qui se nomment John, Steve, Frank, Ville ou Leif? Il y en a certes quelques-uns, comme Blake Judd de Nachtmystium, mais n’oublions pas qu’il a déjà eu recours au surnom d’Azentrius. La plupart du temps, ces musiciens préfèrent adopter un nom évoquant les thématiques de leur groupe. Je vous propose donc une liste de pseudonymes et vrais noms de vingt-cinq musiciens métal:

Lire la suite

Une entrevue avec Scott Kelly

Posted in Entrevue on septembre 26, 2010 by johnnylebrun666

J’adore Neurosis, il s’agit d’un de mes groupes préférés, tous styles confondus. J’ai donc beaucoup aimé cette entrevue avec le guitariste et vocaliste Scott Kelly. Il y parle de la réédition de l’album Enemy of the Sun (1993), de l’échec de la relation du groupe avec la compagnie de disques Alternative Tentacles, du fait qu’il a connu de nombreux traumatismes durant son enfance, de ses difficultés à l’école, de sa paternité, entre autres. Dans cet entretien, Kelly se dévoile avec une grande franchise, il se met courageusement à nu. Ça fait changement des entrevues typiques sur le nouvel album du groupe X et des réponses interchangeables qui accompagnent inévitablement ces questions insignifiantes.

« Agalloch – Not Unlike the Waves »

Posted in Vidéos on septembre 23, 2010 by johnnylebrun666

C’est maintenant l’automne, c’est donc le moment parfait pour écouter cette excellente pièce d’Agalloch:

Sodom, onanisme et déception

Posted in Saviez-vous que... on septembre 20, 2010 by johnnylebrun666

Saviez-vous que l’adresse du site officiel de Sodom était… sodomized.info? J’imagine une perverse ou un pervers, fébrile devant son ordinateur, prêt-e à s’adonner à une intense séance d’onanisme, tapant « sodomized » dans Google et qui tombe malencontreusement sur le site d’un groupe black/thrash métal allemand parsemé d’images morbides, au lieu de magnifiques croupes en action… oh, cruelle déception.

Pripiat

Posted in Opinions on septembre 19, 2010 by johnnylebrun666

Bien des groupes métal adoptent des noms évoquant des émotions noires et des aspects sombres de la vie, mais aussi des catastrophes naturelles (ex. Krakatoa, nom porté par trois groupes) et des évènements terribles de l’Histoire (ex. Stalingrad). Dans cette optique, je ne comprends pas pourquoi aucun groupe n’a encore songé à utiliser le nom de Pripiat.

Pripiat est une ville d’Ukraine se trouvant à deux kilomètres de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Le jour même du tristement célèbre accident nucléaire, le 26 avril 1986, 900 enfants ont participé à un « marathon de la paix ». Les 45 000 habitants de la ville n’ont été avisés que le lendemain et ils ont été évacués en toute hâte. Les pompiers qui ont combattu l’incendie dans la centrale – sans équipement de protection approprié – ont été gravement irradiés. La plupart d’entre eux sont décédés des suites de cette exposition aux radiations. L’endroit est aujourd’hui une ville-fantôme, en raison de la forte irradiation des lieux.

Cette histoire me fascine, car elle démontre les dangers de la technologie et les conséquences de la négligence de ces dangers. Les thèmes associés au nom de Pripiat conviendraient donc particulièrement bien à un groupe de black métal, de death/doom ou de funeral doom. À tout le moins, ils pourraient servir d’inspiration à un album-concept captivant. Un groupe comme Winter aurait pu en extraire une œuvre  monumentale. Quoi qu’il en soit, je vous suggère de lire sur le sujet. La catastrophe de Bhopal mérite aussi d’être connue, puisqu’elle aussi a été essentiellement provoquée par une série d’erreurs humaines.