« The Unblackening Of Metal: A Look At The Role Religion Plays In Anti-Religious Music »

Excellent article de xFiruath sur la place de la religion dans le métal. Beaucoup de groupes la dénoncent, veulent l’éliminer (surtout le christianisme), mais en la condamnant, ils lui accordent par le fait même de l’importance, ils lui offrent une plus grande visibilité. C’est pourquoi je trouve ces groupes quelque peu paradoxaux. Et ceux qui promeuvent la religion, comme les groupes de « unblack metal » (ex. Frost Like Ashes) ou de métal chrétien (ex. Mortification), lui en accordent aussi, évidemment, mais pour eux, cette publicité est assumée et même désirée. Ainsi, peu importe en quelle entité ils prétendent croire ou ne pas croire, les groupes black (ex. Dark Funeral), anti-chrétiens (ex. Destruction), pro-Satan (ex. Deicide) ou unblack métal reconnaissent l’existence d’une figure située à l’extérieur d’eux-mêmes et en font la promotion.

Or certains « satanistes » affirment plutôt prôner des valeurs telles que la liberté individuelle et le sens des responsabilités. Je me demande alors pourquoi ils associent ces concepts à Satan si, comme ils le proclament, ils se considèrent antireligieux ou, à tout le moins, détachés de toute structure religieuse organisée. Pourquoi dans ce cas ne pas nommer leur philosophie « libertarianisme », puisque, à mon sens, c’est ce dont il s’agit. Peut-être que « libertarian metal » sonne moins puissant que « black metal » ou « satanic metal ». Ou peut-être qu’à leurs yeux, le libertarianisme renvoie trop à une dimension politique et non à une dimension spirituelle/religieuse/philosophique. Pourtant, toutes ces dimensions finissent par se recouper dans la réalité, comme en témoignent les sociétés laïques, monarchiques, fondamentalistes…

Autre chose: qu’ils soient chrétiens ou satanistes, plusieurs musiciens restent trop souvent fermés aux idées du clan adverse. Comme l’écrit si bien xFiruath, « Both sides of the debate could easily learn a little from the other, as it would seem that both camps exhibit an immediate unwillingness to hear out the other that prevents the divide from ever being closed. Both also had a certain level of hypocrisy in believing they were the most open minded, while refusing to acknowledge or listen to the other. » En outre, xFiruath touche un point intéressant quand il avance que les groupes d’unblack metal font preuve d’un courage indéniable en affichant leur position: « While black metal may be forever rooted in rebellion against Christianity, one still has to give credit to unblack metal bands for having the courage to pursue a course that causes them to take fire from all sides, as churches are just as likely to label them as blasphemers as are adherents to traditional black metal. »

Mais ultimement, quel est l’enjeu de ce « débat »? La vérité? Pourquoi? Pour qui? La vérité est la béquille des esprits faibles, car elle les décharge de la responsabilité de réfléchir par eux-mêmes. Quand on invoque la notion de « vérité » (qu’elle soit religieuse, politique, scientifique, etc.) pour justifier ses positions, on se barricade contre l’influence de toute autre opinion qui pourrait ébrécher nos croyances. Le dialogue devient alors impossible et le discours se transforme en un pénible exercice de prosélytisme. C’est pourquoi je préfère parler de certitude au lieu de vérité, car la certitude permet l’erreur de bonne foi. Et en permettant l’erreur, elle permet l’évolution.

Je vous laisse avec cette brillante citation de xFiruath :

« All music fans have the right to refuse to listen to certain bands based on lyrical content, but they also need to realize that music is universal and no one philosophy has the right to claim total control over a genre. Expanding a musical style means that style will be more likely to experience breakthroughs and see new talent emerge that evolves the sound in surprising ways. Ultimately it’s a good thing that diverse groups are hearing metal music they wouldn’t have been exposed to otherwise, even if it does mean sharing with those we disagree with or find distasteful. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :