Archive for the Entrevue Category

Une entrevue avec Scissorfight

Posted in Entrevue on mai 7, 2011 by johnnylebrun666

Dans cette brève entrevue parue en 2002 sur le site Chronicle of Chaos, Ironlung, le vocaliste de Scissorfight, réussit à bien démontrer sa personnalité pour le moins unique. Sa réponse à la question portant sur l’éventuel vainqueur d’un match de lutte entre un ours et lui vaut à elle seule la lecture de l’entretien. Et, pendant que vous y êtes, n’hésitez pas à découvrir la musique du groupe: Balls Deep (1998 ) est un album plutôt groovy, parfait pour tous vos partys.

Une entrevue avec Edge of Sanity

Posted in Entrevue on avril 13, 2011 by johnnylebrun666

Le site Chronicle of Chaos a publié une entrevue avec Andreas Axelsson, guitariste de Edge of Sanity. Une entrevue avec un autre membre du groupe que le légendaire vocaliste, guitariste et claviériste Dan Swanö? Intéressant. Cet entretien a été publié le 10 mai 1996, alors que le groupe venait de lancer son monumental album Crimson, constitué d’une seule pièce de 40 minutes. Edge of Sanity était Opeth avant Opeth: un groupe de death métal ambitieux et audacieux, qui n’hésitait pas à incorporer diverses influences dans sa démarche. C’est pourquoi j’aime beaucoup réécouter des disques comme The Spectral Sorrows (1993) et Purgatory Afterglow (1994).

À défaut de pouvoir partager Crimson avec vous, je vous propose la pièce Twilight, tirée de l’album Purgatory Afterglow.

Une entrevue avec YOB

Posted in Entrevue on mars 21, 2011 by johnnylebrun666

Dans cette entrevue accordée au site The Metal Injection, Mike Scheidt, guitariste et vocaliste de YOB, répond à des questions parfois assez standard (« Your top five Black Sabbath albums – go! »), mais il parvient tout de même à offrir des réponses intéressantes, notamment lorsqu’il parle de son malaise à expliquer la signification des pièces en entrevue et de sa vision du doom métal. L’entretien a été publié peu après la sortie du cinquième album du groupe doom/psychédélique, The Great Cessation (2009).

Une entrevue avec Hammers of Misfortune

Posted in Entrevue on mars 2, 2011 by johnnylebrun666

Je viens de lire cette amusante entrevue avec John Cobbett, le guitariste et cerveau de Hammers of Misfortune, un génial groupe de San Francisco. Les questions sont parfois quelconques, mais Cobbett donne des réponses délirantes, comme «I already have a new line-up. It’s Phil Collins on drums, Whitney Houston on female vocals, Bono on male vocals and Lemmy on bass. Actually, I do have a new line-up, but no announcements on that yet. », « Carlos Santana owns a taco place down the street from my house. » et « You mean what will my epitaph say? Like on my grave, as opposed to the punk label? « Large Coffee Please » or maybe « PLATITUDE ». ». L’entretien a été réalisé alors que le groupe venait de lancer son troisième – et fantastique – album The Locust Years (2006). Malgré son nom plutôt nul à chier, Hammers of Misfortune possède un son unique, qui mélange des influences progressives, folk, power et heavy métal, le tout relevé d’une sauce épique. Il constitue l’un des meilleurs groupes métal nord-américains des années 2000. À découvrir, si vous ne l’avez pas déjà fait…

Une entrevue avec Agalloch

Posted in Entrevue on février 5, 2011 by johnnylebrun666

Dans cette entrevue, Don Anderson, guitariste d’Agalloch, parle du délai entre le nouvel album du groupe, le fabuleux Marrow of the Spirit (2010), et son prédécesseur (Ashes Against the Grain; 2006), des différences entre ces deux disques, du processus d’enregistrement de Marrow…, de la longueur des pièces du groupe, de l’impact du nouveau batteur Aesop Dekker sur le style d’Agalloch, de la signification du titre de son nouvel opus et de bien d’autres sujets. Agalloch est un de mes groupes métal préférés et je le considère comme un des meilleurs groupes métal nord-américains de tous les temps. Il possède un son unique, difficile à décrire, mais qui combine avec génie des éléments de black métal, de folk, de dark métal et de shoegazer rock. Si vous n’avez jamais eu la chance de le découvrir, faites-le; ses quatre albums (Pale Folklore, 1999; The Mantle, 2002; Ashes Against the Grain, 2006; Marrow of the Spirit, 2010) sont exceptionnels.

Une entrevue avec Joel McIver

Posted in Entrevue on janvier 25, 2011 by johnnylebrun666

Dans cette entrevue publiée sur le site Metal Rules, Joel McIver, journaliste et auteur, parle de son métier, de ses goûts musicaux variés, de la controverse que ses œuvres ont suscitée, de son livre le plus populaire, de son bouquin le plus rentable, de ses projets préférés, de ses projets futurs. Intéressant de lire les propos de quelqu’un qui se situe dans un autre créneau du monde musical, créneau parfois méprisé par certains musiciens.

Une entrevue avec Jesu

Posted in Entrevue on janvier 12, 2011 by johnnylebrun666

Jesu a lancé en 2005 sur Hydra Head Records son premier album, Jesu, un des disques métal les plus importants des années 2000 (une édition vinyle limitée est cependant parue en décembre 2004 sur Conspiracy Records). Nouveau projet de Justin K. Broadrick (anciennement de Godflesh et Napalm Death, entre autres), Jesu représentait pour lui une déviation par rapport à ses créations précédentes. Dans l’entrevue suivante, parue peu après la sortie de Jesu, Broadrick parle de sa vision de la scène, de l’accueil réservé à Jesu, de la genèse du disque, de ses influences, des comparaisons rattachées à Jesu, des différences entre ce nouveau projet et ses prédécesseurs et de son rapport à la marijuana. J’ai lu plusieurs entretiens avec Broadrick et j’apprécie chaque fois sa sincérité et sa générosité. Il ne fait pas exception dans cette entrevue, mais j’aurais toutefois aimé qu’elle soit plus longue. Caprice de fan? Absolument.

Une entrevue avec Martyr

Posted in Entrevue on décembre 17, 2010 by johnnylebrun666

Très bonne entrevue — en français — du site Spirit of Metal avec Martyr. Même si le texte est bourré de fautes en tous genres, le propos demeure fascinant, car il offre un portrait intimiste de l’histoire du groupe de death métal technique trifluvien et de son évolution musicale au fil des années. Par contre, la forme de l’entretien aurait pu être améliorée par de simples détails, comme l’inclusion du nom de la personne interviewée. Ici, par déduction, on conclut que c’est le bassiste/vocaliste François Mongrain qui répond aux questions. Malgré tout, je recommande la lecture de cette entrevue, ne serait-ce que pour l’échange saugrenu sur la bière, la viande de caribou et la poutine.

Une entrevue avec Confessor

Posted in Entrevue on novembre 12, 2010 by johnnylebrun666

Confessor. Un nom trop souvent méconnu, mais qui provoque de vives réactions chez ceux et celles qui le connaissent. Rarement un groupe métal n’aura autant polarisé les amateurs. Il définit le concept même du « love it or hate it ». Pas de milieu. Que des extrêmes. Ce n’est pas étonnant, quand on considère le style singulier de son premier album Condemned (1991). À une époque où tellement de groupes cherchaient à battre des records de vitesse, Confessor a pris la direction opposée: jouer très lentement, tout en essayant de rester lourd et de mettre l’accent sur la technique (d’ailleurs, le batteur Steve Shelton torche complètement). Un pari réussi, à mon avis. Le résultat ne ressemblait à rien de ce qui bouillait dans l’univers métal en 1991. Doom technique? Difficile de nommer LE son, ce son caractérisé par la voix de Scott Jeffreys. En fait, il porte la responsabilité de cette polarisation, car sa manière unique de chanter démolissait les conventions en vigueur à l’époque. Avec une approche aussi radicale, Jeffreys a provoqué un kataklysm dans l’underground, assurant du même coup une place toute spéciale à Confessor dans l’histoire du métal.

Dans cette entrevue (qui date apparemment de quelques années), le guitariste Brian Shoaf et Shelton parlent de la formation de Confessor, de la création de son style très personnel, de la légendaire tournée Gods of Grind de 1992 (avec Carcass, Cathedral et Entombed) et de bien d’autres sujets propres au parcours d’un groupe aussi culte. Je vous laisse avec l’excellente Alone, tirée de Condemned:

Une entrevue avec… Samantha Fox.

Posted in Entrevue on octobre 21, 2010 by johnnylebrun666

Une entrevue avec la chanteuse pop Samantha Fox sur Métalloïdes? Mais quel lien l’idole des ados libidineux dans les années 1980, la quintessentielle « poster woman » de l’époque (si vous avez grandi dans les années 1980, vous avez vu une de ses fameuses affiches où elle exhibe ses charmes plutôt généreux) peut bien avoir avec la musique heavy? Un lien plus grand que vous ne le pensez. Dans cette entrevue, Fox fait des révélations étonnantes sur ses relations avec Lemmy Kilmister, Paul Stanley et Glenn Tipton, sur sa passion pour le rock et sur sa carrière de mannequin, entre autres. Et sa déclaration « You just can’t get away from those boobs! » vaut à elle seule la lecture de cet surprenant entretien. Je n’avais jamais imaginé que Fox avait un tel côté rock…