Archive for the Portrait Category

MetalIndia Magazine

Posted in Portrait on février 16, 2011 by johnnylebrun666

Pour faire suite à mon texte sur la compilation Metal Hangover 0.1 (2011), je vous suggère MetalIndia Magazine, un magazine en ligne qui met l’accent sur la scène métal indienne, mais qui demeure ouvert à la scène métal internationale. Vous y trouverez les sections habituelles: articles (dont un sur la scène métal thaïlandaise… de 2004. Très détaillé, par contre), critiques (dont plusieurs albums de death métal du début des années 1990, comme Screams of Anguish de Brutality — 1993 —, et Mental Funeral d’Autopsy — 1991), entrevues, nouvelles, téléchargements et vidéos. Un magazine digne d’intérêt, ne serait-ce que pour l’ampleur de sa couverture.

« Eclectic sounds and erratic looks, this is Japanese metal »

Posted in Portrait on décembre 23, 2010 by johnnylebrun666

Voici un article bref mais intéressant sur la scène métal japonaise et son histoire. Par contre, je ne comprends pas comment on peut rédiger un tel portrait sans y inclure Sigh. Enfin. Au moins, le nom de Loudness y est mentionné. À lire malgré tout.

« Brahmavidya: Primordial I », de Rudra

Posted in Portrait on novembre 18, 2010 by johnnylebrun666

Hier, j’ai réécouté Brahmavidya: Primordial I (2005; 2008 ), le quatrième album de Rudra, et j’ai été impressionné. Je ne l’avais pas écouté depuis longtemps et avec du recul, j’ai pu en apprécier toute l’inventivité. Le groupe de Singapour affirme jouer du « Vedic Metal », qui consiste en un mélange de death/black/thrash métal, de musiques traditionnelles indiennes et de philosophie Advaïta Védanta. Sur papier, une telle démarche comporte de nombreux risques, comme celui de créer un son confus, déséquilibré et trop hétéroclite. Mais Rudra parvient à combiner tous ces éléments en un résultat fluide, bien dosé et très original. Je n’ai pas encore eu la chance d’entendre le dernier disque du quatuor, Brahmavidya: Transcendental I (2009), mais d’après ce que j’ai lu sur lui, il égale son prédécesseur Brahmavidya: Primordial I en matière de qualité. Je vois beaucoup de potentiel pour Rudra, car il a développé un style innovateur et rafraîchissant. Un groupe à surveiller, qui devrait marquer au fer rouge l’histoire du métal. Je vous laisse avec la pièce Twilight of Duality (Brahmavidya: Primordial I):

« In Jordan’s music scene, heavy metal breaks the mould »

Posted in Portrait on octobre 26, 2010 by johnnylebrun666

Je vous propose aujourd’hui un article sur la scène métal en Jordanie à l’heure actuelle et un site consacré au métal du Moyen-Orient appelé JorZine. Intéressant de voir ce qui se passe dans cette région, il y a une effervescence de plus en plus importante, au plan du métal. J’imagine qu’il en est de même pour les autres styles. Les jeunes ont soif de musique et ils semblent de plus en plus déterminés à braver les tabous pour pouvoir écouter ce qu’ils désirent. J’ai hâte de voir comment cette scène métal se développera au cours des prochaines années, car j’y perçois un immense potentiel pour l’exploration de nouvelles avenues sonores.

Vinilkosmo

Posted in Portrait on septembre 29, 2010 by johnnylebrun666

L’espéranto est une langue construite créée en 1887 par Ludwik Lejzer Zamenhof, un médecin ophtalmologiste polonais. L’espéranto avait pour but de servir d’outil de communication entre locuteurs de langues différentes. Bien qu’il possède un certain bassin de locuteurs (entre 100 000 et 10 000 000, selon les diverses sources), il reste toutefois un langage peu répandu. Pourtant, il a donné naissance à toute une culture. Ainsi, plusieurs groupes de styles musicaux variés utilisent l’espéranto comme langue d’expression. Avec des résultats parfois très intéressants.

Je vous invite donc à découvrir le site de la compagnie de disques Vinilkosmo, qui regroupe de nombreux musiciens espérantistes de partout dans le monde. Vinilkosmo vous permet d’écouter des pièces, d’en télécharger et même d’acheter des albums. La reprise de Dans l’eau de la claire fontaine de Georges Brassens par Jacques Yvart (En akvo de la klara fonto) vaut particulièrement le détour. Des groupes comme Kore et Persone semblent également dignes d’intérêt. Le site propose différents styles musicaux, alors vous devriez en trouver au moins un qui correspond à vos goûts.

Turbo folk et turbo métal

Posted in Portrait on juillet 20, 2010 by johnnylebrun666

En lisant cet article sur la vie nocturne de Belgrade, je suis tombé sur cette description de style musical: turbo folk. Propre aux Balkans, ce style se veut un mélange entre du folk (évidemment) et des influences plus modernes. Ça m’a rappelé que vers l’an 2000, des critiques du magazine Metal ManiacsMarty Rytkonen, S. Craig Zahler et Jeff Wagner — ont tenté, sans succès, d’accoler le nom de « turbo métal » à la musique de groupes suédois comme The Crown et Defleshed. Dans ces deux cas, le mot « turbo » sert à apporter une précision sur le caractère distinct du style. Ainsi, dans le turbo folk, « turbo » se rapporte à l’aspect « modernité », tandis que pour le turbo métal, « turbo » renvoie plutôt à l’aspect « vitesse ». Les deux sens sont liés, à mon avis, mais ils ne sont pas synonymes. Intéressant de voir les différentes interprétations d’un même concept, selon les régions du monde.

« Planet Metal »

Posted in Portrait on juin 29, 2010 by johnnylebrun666

J’écoute depuis quelques semaines la compilation Planet Metal, lancée avec le numéro 203 du magazine Metal Hammer. Comme son nom l’indique, Planet Metal présente quinze groupes provenant de quatre continents (aucun ne provient d’Europe et d’Océanie, toutefois), dans le but de montrer que le métal est réellement un phénomène mondial. D’ordinaire, je trouve que les compilations sont très inégales, au plan de la qualité. Or Planet Metal évite ce piège. J’ai été agréablement surpris par la qualité constante des pièces. Mes préférées: Forever And A Day de Myrath (Tunisie), The Secret de Black Infinity (Vietnam), 47 de Farzad (Iran), Inoculate de Bilocate (Jordanie) et Place Of Healing d’Agro (Afrique du Sud). Des groupes matures, pour la plupart, prêts à envahir le monde et à rivaliser avec leurs collègues reconnus.

Lire la suite